Diagnostic Légionelle

Ce diagnostic est un dispositif de lutte contre la légionellose, une infection respiratoire provoquée par une bactérie du genre legionella. Celle-ci vit dans l’eau douce et se développe plus facilement dans les eaux stagnantes à une température comprise entre 25°C et 45°C. L’homme peut être infecté en cas d’inhalation de gouttelettes d’eau contaminée. C'est pourquoi un contrôle régulier des installations d'eau chaude sanitaire s'impose.

Quel est l'objectif de ce diagnostic ?

Il permet d’évaluer et de gérer le risque causé par la présence de légionelles dans les installations de production et de distribution d’eau chaude sanitaire d’un bâtiment.

Dans quel cas est-il obligatoire ?

La surveillance des légionelles est obligatoire dans les Etablissements Recevant du Public comprenant des installations de production, de stockage et de distribution d’eau chaude présentant des points d’usage à risque accessibles au public et pouvant produire des aérosols d’eau chaude sanitaire susceptibles d’être contaminés par les légionelles, tels que les douches, les douchettes, les bains à remous ou à jets.

Les établissements thermaux dont les installations sont alimentées en eaux minérales naturelles utilisées à des fins thérapeutiques ne sont pas concernés.

Dans le cadre du respect des obligations du Code de la Santé Publique, nous recommandons aux propriétaires et gestionnaires d'immeuble d'habitation de faire réaliser chaque année un diagnostic légionelle de leurs installations d'eau chaude sanitaire.

Quelle est la périodicité d'un diagnostic légionelle ?

Une analyse doit être effectuée chaque année.

II Que faire en cas de présence de légionelles ?

Deux types de traitement sont couramment utilisés pour les éradiquer :

  • un traitement chimique, souvent à base de chlore
  • un traitement thermique consistant à maintenir l'eau à 70°C pendant 30 minutes.

 

Télécharger la fiche produit Demander un devis